logo tandavanala logo tandavanala
DHTML Slideshow by WOWSlider.com v4.1

Caractéristiques et rôles du corridor forestier

LOCALISATION ET CARACTERISTIQUES

a) Localisation

Le "corridor forestier" est l'expression qu'on utilise pour dénommer les reliques des forêts qui longe toute la partie Est de Madagascar. Dans la province de Fianarantsoa, le corridor se délimite entre le District de Fandriana et celui de Befotaka.


b) Caractéristiques du corridor forestier

Le corridor forestier de Fianarantsoa fut identifié comme ayant un intérêt biologique exceptionnel et reconnu comme prioritaire en terme de préservation. Ce corridor présente une bande de forêt naturelle peu ou partiellement dégradée, plus ou moins continue sur environ 400 Km. Il est à la fois une ressource très importante pour la population locale et la région, un refuge pour la flore et la faune du sud-est, et un réservoir génétique important de la biodiversité de la forêt humide malgache. Il permet aussi un flux génétique sur une surface relativement large.

Le corridor forestier couvre la falaise ou escarpement qui divise la couverture forestière en deux zones bien distinctes. La diversité géographique de l’Est à l'Ouest entraîne une variation considérable sur les spécificités écologique, géologique, culturelle et économique.

Sur le côté Est du corridor, la pluviométrie est très élevée (plus de 3 000 mm de précipitation annuelle) avec un relief très accidenté et une zone très montagneuse qui constitue une barrière d’humidité.

Pourtant sur le côté Ouest du corridor, la pluviométrie diminue (moins de 2 000 mm) et la topographie est moins accidentée.

Le corridor est composé de différents types de forêts humides suivant l’altitude (malgré sa dégradation à l’heure actuelle). Ces types de forêts sont parmi les plus importants à Madagascar en terme de diversité biologique et d’endémicité des espèces de flores et faunes :

  • La forêt de basse altitude (< 550 m) a presque disparu du corridor à cause des pressions exercées sur le versant Est. A cause de ce niveau de rareté, ce type de forêt est très important pour l’écologie du corridor, surtout là où elle est contiguë avec les autres types de forêts.
  • La forêt de montagne ou de moyenne altitude (entre 550 m et 1550 m) est le type de forêt la plus commune dans le corridor.
  • La forêt de haute montagne ou haute altitude (> 1550m) se trouve dans les endroits les plus élevés du corridor
Les marais, petits lacs et cours d’eau sont les autres types d’habitats se trouvant au sein de ces types de forêt qui jouent des rôles clés dans l’écologie du corridor et de la région.

Dû au fait qu’il y a au moins 25 rivières qui prennent leurs sources dans le corridor, celui-ci est considéré comme le principal château d’eau de la Province de Fianarantsoa et de Toliary, qui permettent d’irriguer de vastes étendues de rizières.

Les différents ateliers organisés au sein du CMP ont donné lieu au classement du corridor comme un Patrimoine commun de l’humanité malgache et du monde entier.

II - IMPORTANCE ECOLOGIQUE ET SOCIO-CULTURELLE DU CORRIDOR

a) Importance écologique

Des espèces endémiques végétales et animales sont recensées dont plus de 800 végétales et 300 animales
Le corridor forestier joue des grands rôles sur :

  • Le maintien du réservoir génétique et du processus écologique qui est à l’origine de la reconnaissance mondiale en premier rang pour Madagascar sur sa richesse en biodiversité ;
  • Le refuge d’un bon nombre d’espèces spécialisées dans la dispersion des graines ainsi elles contribuent au maintien de la qualité de l’habitat (le quart 44/162 des espèces de mammifères de Madagascar s’abritent dans le corridor);
  • L’existence de trois espèces de primates (Hapalemur aureus, Prolemur simus et Eulemur albocollaris) pouvant constituer l’emblème de ce corridor, des amphibiens (Mantella bernhardii), et des reptiles (Matoatoa spanrinngi)…
  • La circulation du flux génétique qui est un caractère indispensable pour la survie à long terme des espèces.
  • La constitution d’un centre d’endémisme avec les reliquats de forêt aux alentours caractérisée par un grand nombre de plantes endémiques;
  • L’assurance du bon fonctionnement de l’écosystème forestier dans le maintien de la richesse faunistique et floristique,
  • La régulation du cycle de l’eau. Il détermine les régimes hydrologiques et climatiques locaux et régionaux.
  • La constitution d’un lieu de séquestration de carbone ;
  • La défense et restauration des sols.

b) Valeurs socio-culturelles

La diversité culturelle marque l’importance de l’éco-région car on y rencontre les différentes cultures, us et coutumes issus de différentes ethnies : Tanala, Betsileo, Bara, Antemoro, Sahafatra, etc.

Par ailleurs :

  • Des montagnes ont été considérées sacrées et mystiques comme celle d’Ambondrombe (CR d’Ambohimahamasina) et celle d’Ivohitrandriambavy (CR de Maromiandra);
  • les tombeaux sont généralement situés dans les forêts;
  • Les limites traditionnelles sont marquées par des signes conventionnels comme des stèles, des grands rochers, et d’autres indications;

 

GAZETY
Seraseran'ny Tandavanala

Noezahina nampidirina ao amin'ny tranok'alan'ny CMP Tandavanala ny gazety antsoina hoe : " Seraseran'ny Tandavanala ", en savoir plus...

Nos partenaires

Visiteurs

Total : 21746
Aujourd'hui : 10
En ligne : 1

ONG TANDAVANALA
Enceinte Direction Régionale de l'Elevage Besorohitra FIANARANTSOA
BP 1099 - Tél 75 516 58 - mail: cmp.fianar@moov.mg
copyright © 2014 tandavanala.org - touts droits réservés